Garantie rc décennale auto entrepreneur

Garantie rc décennale auto entrepreneur, tout savoir sur la garantie décennale auto entrepreneur

DEVIS EN LIGNE

Assurance décennale -> Assurance ->Garantie rc décennale auto entrepreneur

Assurance décennale auto entrepreneur
Vous êtes un auto entrepreneur, vous exercez une activité artisanale dans le domaine du BTP et de la construction, il faut que vous protéger vos clients par une assurance décennale. C’est une affaire très importante ! Elle couvrira vos ouvrages suite à un défaut de construction à un vice, ou une malfaçon , et ce jusqu’à dix ans après la date officielle de la fin des travaux.
Nous allons expliquer dans cet article quelles sont les obligations et les démarches à suivre pour souscrire une garantie décennale. Maçon, architecte, carreleur, peintre, électricien, plombier, maître d’œuvre, êtes vous concerné ? Quel est le prix d’une telle protection ?

L'obligation de la garantie décennale pour un auto entrepreneur

Pour un auto-entrepreneur dans le domaine du BTP (petite rénovation ou gros œuvre), vous devez impérativement respecter trois choses :
Premièrement être protégé par une assurance rc décennale auto entrepreneur. Elle vous assure pendant dix ans et vous permet d’être protégé pour les défauts, les malfaçons et les imperfections que pourraient apparaître un ouvrage après votre intervention. Cette garantie rc décennale pour auto entrepreneur est impérative.
Cela s’explique puisque le entrepreneur qui réalise les travaux (la construction) est aussi responsable de ces derniers durant les dix années suivants leur réalisation. Une réparation immobilière coûte extrêmement cher, un tel prix à indemniser à la personne sinistré serait dramatique pour la société, et encore plus pour un constructeur .
Deuxièmement et grâce à votre statut d'artisan constructeur, certains offres d'assurances vous présentent des conditions de souscription plus souples et à des montant plus intéressants que ceux prévus pour une société réalisant un chiffre d'affaires plus important. Il faut comparer les offres pour trouver celle qui conviendra le mieux à votre situation .
Donner à votre client une copie de votre attestation décennale, prouve que vous êtes bien protégé par cette garantie décennale , avant le commencement du chantier,
Troisièmement citer sur l’ensemble de vos factures et de vos devis l’assurance souscrite pour travail, ainsi que les coordonnées de la compagnie d'assurance et la couverture géographique de votre contrat d'assurance.

Le prix vrai prix d'une assurance décennale auto entrepreneur ?

Si les tarifs d’une garantie décennale auto entrepreneur se manifestent élevés au premier abord, il faut bien savoir qu’une telle protection est complète : elle contient en général (selon les contrats) une assurance décennale et une garantie RC, parfois même une protection juridique.
Les tarifs des assurances décennales auto entrepreneur varie selon plusieurs critères :

  • La stratégie commerciale de votre assureur : certaines primes, à protection égale, sont 3 ou 2 fois plus élevées que celles des compagnies concurrentes. Il faut comparer plusieurs devis avant de souscrire !
  • Votre ancienneté : les sociétés avec le plus d’expérience sont celles dont l’activité présente le moins de risques. De même, le tarif sera moins onéreux si vous n’avez pas eu, avant, de sinistres durant votre carrière professionnelle.
  • Les techniques de construction pratiquées : certaines techniques étant considérées comme plus risquées, elles feront automatiquement augmenter le prix des cotisations.
  • La zone géographique : le prix de la décennale auto entrepreneur évoluant en fonction de la zone géographique prédéfinie, sachez qu’il sera plus élevé à la capitale qu’à Nice.
  • L profession : le risque à couvrir n’est pas le même selon que vous soyez électricien ou maçon ! Ainsi, le tarif sera indexé à votre activité.
  • Les assurances incluses dans votre garantie : garantie rc décennale, décennale et parfois une garantie protection juridique. Privilégiez une protection large !
  • Votre chiffre d’affaires : plus il est élevé, plus les cotisations d’assurance le seront également. Effectivement, les compagnies estiment que plus vous avez de clients ou d'ouvrages, plus le risque à couvrir est grand.